AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
♢ family dramas : 9
♢ à Portland depuis le : 26/08/2018
♢ je vis avec : ma famille

Message (noah) thousand years ♦ écrit Dim 26 Aoû - 8:20
Noah Rory Hale

 
♢ Nom › Hale, le nom que lui a transmis son paternel ♢ Prénoms › Noah et Rory sont ses prénoms ♢ Age › Vingt quatre ans ♢ Date de naissance › Seize décembre ♢ Lieu de naissance › Portland ♢ Situation familiale › Célibataire ♢ Groupe › The Fosters ♢ Célébrité empruntée › Bill Skarsgard

 
Secret, mystérieux, silencieux, drôle, protecteur, très intelligent, méthodique, courageux, tête brûlée, capricieux, bosseur, studieux, digne de confiance
Il a toujours été assez proche de ses parents, mais surtout de sa mère. - Comme tous les enfants, il a souffert du divorce de ses parents, mais a réussi à s'en accommoder finalement au fil du temps. Il a rapidement pris l'habitude d'aller dans deux maisons différentes une semaine sur deux. - Sa mère s'est remariée avec un homme sympa avec qui Noah s'entend bien, mais il ne sont pas si proches que ça. - Il y a quelques années, sa mère a eu l'opportunité de partir pour son boulot. Un travail important, qu'elle a longtemps attendu. Mais cela impliquait un déménagement et une séparation pour Noah. C'est alors lui qui a choisir et qui lui a dit de partir; il était assez grand et est allé vivre chez son père de manière permanente suite à ça - En matière d'amour, il n'a jamais été difficile: il tombe amoureux de la personne et pas de son genre. Il a été presque élevé dans cette optique et c'est également dans sa nature, encré dans son âme. Donc qu'il s'éprenne d'un homme ou d'une femme ne fait aucune différence pour lui - Il n'a pas vraiment mal pris l'homosexualité de son père. Bien sûr, il s'est senti mal un moment, parce qu'il n'avait plus l'habitude de partager son père avec quiconque, mais ça a fini par lui passer. - Quand son père lui a annoncé qu'ils allaient devenir une famille d'accueil, là, c'est vraiment mal passé. Noah tient à son intimité, à son rythme de vie. Partager sa main n'était pas du tout dans ses plans et il s'est disputé avec son père a de nombreuses reprises à ce propos. - Noah a quand même fini par accepté qu'un enfant vienne, de manière temporaire, juste pour voir. Un essai, en somme. Et finalement, Noah s'est rendu compte que ce n'était pas si mal que ça d'avoir un peu de compagnie, hormis des adultes. Aujourd'hui, il aurait du mal à concevoir sa vie sans ses frères et soeurs.
Derrière l'écran
♢ Pseudo IRL › écrire ici ♢ Age › écrire ici ♢ Autre › écrire ici ♢ Autre › écrire ici ♢ Autre › écrire ici ♢ Autre › écrire ici
 
©️️ Rinema


Dernière édition par Noah Hale le Dim 9 Sep - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♢ family dramas : 9
♢ à Portland depuis le : 26/08/2018
♢ je vis avec : ma famille

Message (noah) thousand years ♦ écrit Dim 26 Aoû - 8:20
Mon histoire

   
"Ton père va te tuer, j'espère que tu le sais..." J'hausse les épaules, tout en regardant par la fenêtre. Jamie pince ses lèvres et croise ses bras. "Tu n'aurais pas dû faire ça. Et si tu avais des ennuis? Si il portait plainte contre toi?" Cette fois, je roule des yeux. "Qu'il essaie, qu'on rigole." Elle me donne un coup de coude et détourne le regard. Je vois bien qu'elle essaie de cacher sa panique, son sentiment d'embarras et sa colère. Il n'y a pas une heure, elle a eu la peur de sa vie et je pense qu'elle fait tout pour le cacher. Soupirant, je passe mon bras autour de ses épaules pour l'attirer vers moi et dépose un baiser sur sa tempe. Elle ferme les yeux un instant et je la sent se détendre dans mes bras. Jamie et moi, c'est une vieille histoire d'amitié. Elle a toujours été de bons conseils et un énorme soutien pour moi; quand mes parents ont divorcé, quand mon père s'est marié avec un autre homme, quand ma mère a déménagé, quand nous avons commencé à adopter des enfants...Bref. Jamie est l'une des personnes les plus importantes de ma vie, sans qui mon monde arrêterait de tourner si elle ne se trouvait pas dans les parages. "Tu as mal?", murmure-t-elle en attrapant ma main droite, dont le poignet est posé sur son épaule. Doucement, elle passe ses doigts sur la jointure des miens, qui s'est arrêtée de saigner depuis que nous sommes montés dans la voiture. Dehors, le paysage défile à toute vitesse, mais je ne me sens pas nerveux. "Ça va. Ton connard d'ex est dans un état pire que le mien". Et c'est dire. Surtout après que je l'ai frappé de toutes mes forces et que je lui ait tapé le crâne contre un mur, ce qui l'a assommé. D'ailleurs, c'est ma formidable action qui nous a poussé à appeler les secours...Ce qui nous mène à la voiture de police en train de nous conduire au poste. Où doit se trouver mon père en ce moment même, d'ailleurs. D'ailleurs, c'est grâce au fait que le flic qui est en train de nous emmener connait le mien que j'ai pu entrer dans cette voiture sans être menotté et que Jamie a pu venir avec moi. Parce que mon père est un bon flic, et un homme bien; j'espère ne pas trop entacher sa réputation d'ailleurs. Mais je n'ai juste pas pu m'en empêcher. L'ex de Jamie l'a attaquée. Dans son propre appartement, alors qu'il venait soit disant récupérer ses affaires. Il essayait de se forcer à elle au moment où je suis entré et là, j'ai totalement perdu les pédales. "Merci Noah", entendis-je finalement, ce qui me pousse à la serrer plus fort. "Merci d'être entré sans frapper." Habitude que j'ai prise et qui parfois, la mettait hors d'elle justement au cas où elle serait en train de s'envoyer en l'air avec son copain dans son appartement. Elle me disait ça sans arrière pensée et sans colère mais j'ai toujours gardé cette habitude de faire comme chez moi avec Jamie. Hors là, mon habitude nous a été profitable, dieu merci. "Je serais toujours là, J. Et lui, je suis sûr qu'il a compris la leçon, il ne reviendra pas. Et si jamais l'envie lui reprenait de te toucher, alors je le cognerai plus fort contre ce foutu mur." Une fois encore, elle me donne un coup de coude, moins puissant cette fois. Et elle s'arrête définitivement de trembler, signe qu'elle est au moins, un minimum rassurée. Quelques minutes plus tard, nous arrivons devant le poste de police et je prends une profonde inspiration avant de sortir du véhicule. Quand j'entre dans le bâtiment, au début on me salue: il n'est pas rare que je vienne, et ce depuis mon plus jeune âge. Mais un silence de mort se fait quand on remarque que le flic venu me chercher, me tiens par le bras. Cela veut tout dire, effectivement. Et finalement, mon père me voit aussi, et le sourire qui s'était étiré sur ses lèvres, se fige pour finalement disparaitre. Je lis la surprise sur ses traits, puis l'incompréhension, alors que je finis par sortir de son champs de vision. On me place dans une salle d'interrogatoire et je m'assois face à une table de métal. Là, les choses sérieuses vont commencer.

   
©️️ Rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(noah) thousand years
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» A Thousand Years
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» Thousand Sons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe Hug :: Montre nous ton visage! :: Parce que je veux tout connaître de toi... :: Welcome, babe!-
Sauter vers: