AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
♢ family dramas : 32
♢ à Portland depuis le : 21/09/2018
♢ je vis avec : personne
♢ dans la vie, je suis : pdg de son entreprise

Message through the rain, ft. graham ♦ écrit Sam 22 Sep - 19:23

through the rain
Grace & Graham


Lorsque Graham entendit les pas de Grace dans le couloir, il se tendit, nerveux face à cette nouvelle situation entre eux. Il avait encore envie d'elle c'était indéniable, mais il y avait tout un tas de paramètres à prendre en compte dans leur histoire. Paramètres qui rendaient les choses impossibles entre eux. Cependant il ne voulait pas qu'elle se sente mal à l'aise à cause de lui aussi il prit une inspiration et lui offrit un sourire alors qu'elle entra dans la pièce et qu'elle s'installa à table. Savoir qu'elle allait partir le rendait triste mais il ne pouvait la forcer à rester ici, d'autant que c'était un dimanche, jour de congés et qu'elle en avait déjà fait bien assez pour lui. Le temps était redevenu clément donc elle n'aurait aucun soucis pour rentrer. Néanmoins sa remarque sur les films parvint à faire sourire Graham qui reposa sa tasse de café. "Je ne peux pas regarder ces films sans toi et tes petits commentaires." répondit il avec un petit clin d'oeil. Et c'était vrai, regarder la suite des films sans elle lui rappellerait ce qu'il s'était passé entre eux ce matin et il n'était pas sûr de pouvoir le supporter. Jouant avec un morceau d'ananas dans son bol Graham se mordit la lèvre avant de prendre une inspiration. "Tu...tu ne veux pas rester et finir de les regarder ?" lança t'il, sa gorge se serrant sous la nervosité. Il n'arriverait pas à lui dire qu'il ne voulait pas qu'elle parte textuellement, mais il ne savait comment faire pour qu'elle ait envie de rester ici. Il secoua la tête avant de passer une main sur son visage. "Je suis idiot tu as sûrement d'autres choses beaucoup plus intéressantes que traîner avec ton patron tout un dimanche. Désolé je ne voulais pas te mettre la pression ou autre chose Grace..."
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♢ family dramas : 40
♢ à Portland depuis le : 21/09/2018
♢ je vis avec : my roomate
♢ dans la vie, je suis : personal assistant

Message through the rain, ft. graham ♦ écrit Sam 22 Sep - 19:24

THROUGH THE RAIN
i love you, i love you, i love you.
▴▽▴⟁▴▽▴
Mon trait d'humour a l'air de porter ses fruits, parce que l'atmosphère se détend considérablement. Graham sourit même, ce qui me rassure et me pousse à me relaxer également. D'ailleurs, contre toute attente, il continue sur ma lancée et me réponds au tac au tac, ce qui me fait sourire à mon tour. "Je ne faisais pas tant de remarques que ça!" En fait, si. Carrément, même! Je me souviens encore lui expliquer certaines scènes en détail et même lui raconter de anecdotes de tournages comme si j'y avais moi-même participé à l'époque, alors que j'étais encore enfant. Puis surprise, je relève la tête quand je l'entends me demander si je veux rester pour les regarder en sa compagnie. Des heures et des heures de film. Des heures et des heures à passer avec lui, encore une fois. Si il m'avais proposé ça hier matin, j'aurais catégoriquement refusé. Mais maintenant, la donne a changée: après tout, nous avons passé une soirée et une nuit ensembles. Donc oui, les choses ont changées, bougées. D'une bonne manière, j'espère. En tout cas, il a l'air plus humain maintenant...ou peut-être est-ce parce qu'il est chez lui, et non au bureau? Et si il redevenait affreux, demain? Suis-je prête à revoir son regard froid et son ton condescendant? Profiter encore une peu de le voir aussi détendu et heureux pourrait être une bonne idée, finalement...Puis je souris en le voyant mal à l'aise. Depuis quand n'a-t-il plus cette confiance en lui à toute épreuve que je lui connais? Quand il parle à un client ou qu'il se prépare à un rendez-vous, il me fais toujours penser à un soldat prêt à aller en guerre. Déterminé et maître de lui-même. Mais là? Non, il n'y a plus de soldat. Juste un homme, et ses doutes. C'est ce qui me fais dire: "Contre tout attente, on ne peut pas dire que j'ai une vie sociale très aboutie. Et je pense que c'est justement étrangement lié au fait que je "traîne" avec mon parton toute la semaine ou presque. Donc je pense que tu vas devoir encore me supporter, parce que tout est de ta faute." Je ne dis pas cela méchamment, au contraire. Un sourire en coin étire légèrement mes lèvres alors que je porte ma tasse de café à ma bouche.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♢ family dramas : 32
♢ à Portland depuis le : 21/09/2018
♢ je vis avec : personne
♢ dans la vie, je suis : pdg de son entreprise

Message through the rain, ft. graham ♦ écrit Sam 22 Sep - 19:25

through the rain
Grace & Graham


A la réponse de Grace Graham acquiesça pour la contredire, avec un sourire qui montrait cependant que cela ne l'avait pas dérangé pour un sou. "Presque tout le temps, parce qu'à certains moments tu mangeais du pop-corn." répondit il avec un clin d'oeil, amusé. Il préférait largement entretenir ce type de rapport avec Grace, que celle conflictuelle qu'ils avaient eue pendant des mois. Il savait qu'il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même, il avait instauré cette limite entre eux et aujourd'hui il le regrettait. Grace était quelqu'un d'adorable, ça il l'avait su dès leur rencontre d'ailleurs, mais il avait tout fait pour la repousser, jusqu'à hier soir...la nervosité le reprit lorsqu'il voulu proposer à la belle rousse de rester un peu plus, au moins pour finir de regarder les films. Il aurait été incapable de les regarder sans elle aussi prit il son courage à deux mains, lui proposant de rester encore un peu avant de réaliser qu'il poussait le bouchon un peu loin avec Grace et qu'elle avait méité de passer quelques jours sans lui sur son dos. Et à sa grande surprise, elle accepta de rester encore ici, arguant que si elle avait peu de vie privée c'était en partie sa faute ce qui n'était pas vraiment faux. Cependant ce n'était pas là une pique de la jeune femme et Graham ne put s'empêcher de sourire avant de plonger son regard en elle. "Dans ce cas, il faut que je me fasse pardonner non ?" demanda t'il, tout innocent. Il appela Charles qui se tenait dans la pièce d'à côté et se tourna vers lui quand il arriva. "Grace va rester un peu plus longtemps avec nous, veuillez préparer la salle de cinéma ainsi que du pop-corn s'il vous plait. Et demandez à Lucie de rajouter un couvert, merci Charles." Ce dernier lança un regard à Grace, surprit, mais le sourire qui étira ses lèvres parlait pour lui. "Bien monsieur je vais préparer tout ça. Mademoiselle, y a t'il quelque chose que vous souhaiteriez manger ce midi ? Lucie connait les goût de monsieur Porter, mais pas les votre..." demanda t'il, heureux que la jeune femme reste, espérant que son patron saisisse cette opportunité...
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♢ family dramas : 40
♢ à Portland depuis le : 21/09/2018
♢ je vis avec : my roomate
♢ dans la vie, je suis : personal assistant

Message through the rain, ft. graham ♦ écrit Dim 23 Sep - 7:55

THROUGH THE RAIN
i love you, i love you, i love you.
▴▽▴⟁▴▽▴
Est-ce que je dois réellement accepter? De rester, je veux dire. Après tout, passer la nuit avec mon patron était une limite que je n'aurais pas dû franchir, alors passer la journée d'après avec lui aussi? Je ne sais pas, et si ça venait à se savoir? Les gens pourraient jaser et la dernière chose dont j'ai besoin, c'est que mes collègues pensent que je couche avec mon boss. Même si c'est ce que j'ai réellement failli faire y'a pas une heure! Je n'ai pas envie qu'on pense que je couche pour réussir, comme pas mal de femmes l'ont malheureusement fait avant moi. "Tu sais, si tu tiens tant que ça à me remercier, tu pourrais aussi me donner une augmentation!", répondis-je d'un ton léger, tout comme le reste de notre conversation. Mais il est vrai que je ne dirais pas non à une petite hausse de salaire, même si mon but réel visé, c'est bel et bien ma promotion. Charles se tourne vers moi et me surprends en me demandant ce que je désire manger plus tard dans la journée. Je crois que je ne pourrais jamais m'habituer à ce genre d'attention; dans ma famille, notre mère ne faisait qu'un plat, sauf pour les végétariens. Elle ne se cassait pas la tête, vu le nombre d'enfants composant ma fratrie. Alors tomber dans une maison où j'ai finalement voix au chapitre effectivement, c'est étrange! "Euh, je...Je ne suis pas très difficile, mais je suis allergique à la plupart des poissons, donc j'évite d'en manger, c'est tout.", répondis-je en le regardant. Il m'offre un signe de tête pour me signaler qu'il a compris, avant de tourner les talons et de sortir de la pièce. Mes lèvres légèrement pincées, je pense ma tête légèrement sur le côté. "Est-ce qu'il lui arrive de sourire? Ou alors c'est un truc de majordome, d'avoir l'air le plus malheureux possible?", demandais-je avec curiosité.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
♢ family dramas : 32
♢ à Portland depuis le : 21/09/2018
♢ je vis avec : personne
♢ dans la vie, je suis : pdg de son entreprise

Message through the rain, ft. graham ♦ écrit Dim 23 Sep - 8:36
@Graham Stevens a écrit:

through the rain
Grace & Graham


A sa réponse, Graham se mit à rire, bien que la reflexion de Grace fasse son petit chemin dans son esprit. Après tout, vu tout ce qu'elle faisait pour lui, elle le méritait bien. Mais le brun visait en réalité autre chose pour son assistante, l'idée avait fait son chemin depuis la veille, cette fameuse promotion promise par son père mais à laquelle Graham n'avait pas encore pensé. Charles prit cependant la parole, demandant à Grace ce qu'elle souhaiterait manger et Graham fut surprit par l'expression qu'il vit sur son visage, comme si elle n'était pas habituée à ce genre de proposition. Après tout se dit il, peu de monde avait leur propre chef et majordome à la maison comme lui l'avait eu toute sa vie. Encore une fois cela lui rappela la différence entre lui et Grace, et malgré lui, il se sentit un peu coupable. Charles s'eclipsa pour les laisser finir et Graham sourit à nouveau à la question de Grace, avant de prendre une serviette pour essuyer ses lèvres. "Oh il lui arrive de sourire oui, mais c'est très rare." répondit il en la regardant. Ils terminèrent leur petit déjeuner en discutant ainsi, aisément, comme si le poids de leurs postes respectifs n'avait aucune incidence contrairement à d'habitude. Ils quittèrent la table peu après, prenant le chemin de la salle de cinéma dont se dégageait déjà une bonne odeur de popcorn. Comme la veille ils s'installèrent dans les confortables fauteuils de la salle, avant que Graham ne lance le premier film. Ils étaient proches l'un de l'autre, le regard rivé sur l'écran mais Graham pouvait ressentir la chaleur qui émanait de Grace. Il avait l'impression d'être trop loin d'elle et voulait encore sentir la sensation de l'avoir dans ses bras. Sans le réaliser, il ne cessait de la regarder et perdu dans ses pensées il ne réalisa pas qu'elle l'avait remarqué. Il lui tendit alors la main, sans dire un mot et après qu'elle ait prit sa main il l'attira contre lui, la laissant s'installer sur lui avant de reporter son attention sur le film. Il la serra doucement contre lui, replongeant dans le film. Pour une des rares fois, il se sentait apaisé et calme, Grace contre lui, son parfum l'entourant. Ils restèrent ainsi durant le marathon, échangeant même quelques baisers, sous l'excuse que pour encore quelques heures elle n'était que Grace, et il n'était que Graham et rien de plus. Ils stoppèrent leur marathon le temps du midi, Graham tenant la main de Grace dans le couloir, souriant et rigolant alors qu'elle lui parlait de sa famille. Puis l'après midi se déroula comme la matinée, l'un contre l'autre dans la salle de cinéma. Mais plus le temps passait, plus Graham avait une boule au ventre. Ils allaient bientôt devoir descendre de ce petit nuage et il n'avait pas envie que ça s'arrête. Demain il serait à nouveau son patron et elle son employée et tout serait fini. Lorsque le dernier film se termina, il accompagna la jolie rousse jusqu'à l'entrée et ne résista pas à l'embrasser une dernière fois, caressant ses joues alors qu'il se redressait et plongeait son regard dans le sien. "A demain." souffla t'il, la douleur serrant sa gorge car il savait que ce qui était arrivé ce weekend ne se reproduirait pas à nouveau. Il lui ouvrit la porte, luttant contre la tristesse qui l'envahissait alors qu'il la regardait partir vers le taxi que Charles avait appelé. Graham ne rentra dans la maison que lorsqu'il ne puit plus voir la voiture et il poussa un soupir sous le regard de Charles qui cependant ne dit rien, laissant son patron seul dans ses mornes pensées.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message through the rain, ft. graham ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
through the rain, ft. graham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Chez Graham, Maître d'armes
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ♣ set fire to the rain
» Présentation de Blue Rain
» Heavy Rain [mission]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe Hug :: Welcome to Portland :: L'Est de la ville :: Les habitations-
Sauter vers: